Houna Design Talk #2 : Son, Image et Propriété intellectuelle ~ Houna
16514
post-template-default,single,single-post,postid-16514,single-format-standard,ajax_updown,page_not_loaded,,qode-title-hidden,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Houna Design Talk #2 : Son, Image et Propriété intellectuelle

Le 22 juin 2017, l’équipe de Houna a investi et s’est appropriée la terrasse du 4ème étage de l’Uzine à Aïn Sbâa pour le second Houna Design Talk. Le public, Othman El Khelloufi, Elias Khrouz et Hicham Lasri avaient une vue imprenable sur Casablanca afin de discuter de la Valorisation des Métiers créatifs à travers le prisme de leurs expériences dans le domaine de la création et de la réflexion autour de la création de musique ou de vidéo, de l’écriture mais aussi du droit de la propriété intellectuelle.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Retour sur le design talk #1 : Valorisation des métiers créatifs

Si l’échange s’est lové au coeur d’une atmosphère intimiste portée par une lumière douce, des coussins confortables et de délicieux batbouts, il n’en était pas moins intéressant. Il en est de fait ressorti que tout au long du processus créatif, de même que le jeune designer de mode et d’objet, le jeune artiste, musicien, écrivain ou réalisateur se confronte à toutes formes d’incompréhension et d’obstacles. Hicham Lasri, écrivain dessinateur et réalisateur, et Othman El Khelloufi, musicien, scénographe et menuisier autodidacte, ont tous les deux fait le pari de sortir des sentiers battus, tout en se renouvelant sans cesse afin de garder le plaisir de créer intact.

Enregistrer

Exister en tant que créateur devient ainsi un jeu avec les contraintes et une réinvention perpétuelle des règles

De fait, Hicham Lasri s’oriente vers du cinéma d’art et d’essai, éloigné de toute logique de rentabilité en ce qu’elle implique de standardisation des goûts et des formats. Othman El Khelloufi, lui, refuse de se plier aux seules normes esthétiques occidentales en favorisant de la musique live qui fait autant appel à la jerra qu’au jazz. Exister en tant que créateur devient ainsi un jeu avec les contraintes et une réinvention perpétuelle des règles.

Enregistrer

La participation d’Elias Khrouz, avocat spécialisé dans le droit de la propriété intellectuelle, au second Houna Design Talk nous a permis de revenir sur des questions évoquées au premier Talk, celles de l’open-source et de la législation marocaine, elles-mêmes fortement liées à la précarité de l’émergente industrie créative marocaine. En effet, face au plagiat, Othman El Khelloufi se sentait colérique et désemparé jusqu’à sa collaboration avec son actuelle manager, avocate spécialisée dans le domaine; Hicham Lasri, lui, tout en bénéficiant de sa formation de juriste et de sa réputation d’artiste bien installé sur les scènes nationale et internationale, témoigne d’approche beaucoup plus détachée à l’égard du plagiat qu’il prend davantage comme une forme d’hommage. En réponse, Elias Khrouz déplore le fait que les artistes ne prennent connaissance des moyens de se protéger qu’une fois qu’il est trop tard et tient un discours assez critique à l’égard des arguments favorables à l’open-source. A ses yeux, l’open-source n’est favorable à la création qu’une fois que le marché créatif est très institutionnalisé et trusté par une forte industrie, or, la protection des artistes et des créateurs au Maroc, au vu de l’état actuel de l’économie créative, est une condition nécessaire au développement d’une industrie et à la valorisation des métiers créatifs.

D’autre points tels que le rôle des intermédiaires, la lenteur bureaucratique et la nécessité de sensibiliser le public à une recherche esthétique ont également été abordés.

Toute l’équipe de Houna remercie chaleureusement l’équipe de l’Uzine pour nous avoir octroyé la liberté de nous approprier les lieux ainsi que les vaillantes reporters de A+E Architecture et Environnement qui nous suivent tout au long du cycle !

Nous vous retrouvons toujours sur le thème de la valorisation des métiers créatifs pour une troisième séance qui portera sur l’état du marché du graphique et web design, le 25 juillet à 19h à Madness, Retrouvez ici le lien de l’événement sur la page facebook de Houna !

No Comments

Post A Comment