Houna Design Talk #4 : Processus Créatif - Human Centered Design ~ Houna
16618
post-template-default,single,single-post,postid-16618,single-format-standard,ajax_updown,page_not_loaded,,qode-title-hidden,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Houna Design Talk #4 : Processus Créatif – Human Centered Design

L’année 2017 a été riche en évènements ; mise en place des Kouzina Concept Stores, organisation de l’apéro design et lancement de la première édition de la Casablanca Design Week – projet phare de notre programmation. Tout au long de cette année, nous avons également eu l’occasion de rencontrer un public passionné par le design lors de nos #HounaDesignTalk. Nous commençons l’année 2018 avec ce nouveau Design Talk et lançons ainsi notre programme toujours aussi diversifié et propice à de belles rencontres et d’échanges fructueux.

Retour sur le design talk #3 : Graphic et Web Design

Le thème de ce quatrième Design Talk, qui s’est déroulé le 18 avril 2018, était le #Designdaba. La discussion s’est articulée autour du design thinking, qui est une manière d’aborder le design, en donnant de l’importance à la réflexion qui précède l’élaboration de l’objet. En continuité avec les précédents design talks, la vulgarisation des processus créatifs était également un point soulevé par nos intervenants. C’est ainsi que Thomas Morel, Kanza Ben Cherif et Nabil El Hilali ont questionné les différents moyens qui existent afin de créer un design, qui prend en compte son aspect utilitaire et place ses futurs utilisateurs au centre de la réflexion.

Le rendez-vous de cette quatrième édition a eu lieu dans la Galerie H, endroit de grand intérêt qui a comme but de valoriser l’artisanat et le design marocain et également celui des artistes africains.

Enregistrer

Croire en l’histoire que l’on veut raconter et la construire jusqu’au bout.

Les intervenants invités étaient : Thomas Morel, design manager chez Ford Europe, Kanza Ben Cherif, designer d’intérieur chez Identity Design et Nabil El Hilali, professeur chercheur à l’ESCA Ecole de Management.

La vulgarisation des processus créatifs était un des premiers aspects abordés lors de cet échange. C’est dans ce contexte que le terme de design thinking est apparu. Il est nécessaire de penser le design dans son entité, en prenant en compte des enjeux sociétaux et environnementaux qui lui sont liés. Pour y arriver, il est important de surpasser la dichotomie existante, rattachée au design, entre la théorie et la pratique et repenser ainsi ces deux entités comme un ensemble complémentaire. La pensée et l’action doivent aller de pair.

Concernant le human centered design, Kanza Ben Cherif a souligné l’importance de penser aux émotions que suscitent l’objet chez son utilisateur. Thomas Morel a quant à lui expliqué comment Ford mettait en place cette approche du design. En effet, différents départements dans cette compagnie sont chargés de penser au facteur humain lors de la conception de leurs produits. Un des exemples exposés par l’intervenant est l’organisation d’ateliers qui ont comme but de connaître les attentes et les besoins des clients.

Pour parvenir à concevoir le meilleur objet, la collaboration entre différents environnements est la clé de la réussite. Nabil El Hilali, a souligné l’importance de rassembler différentes idées et de les faire dialoguer, afin de penser un objet qui satisfera une majorité d’utilisateurs. La place du designer au sein d’une entreprise a également été abordée par cet intervenant. Malgré la concurrence du marché, le design joue un rôle important au sein d’une entreprise, et pourrait même parvenir à son amélioration. En effet, l’innovation qu’introduit le designer, en surpassant les contraintes, en confrontant ses idées avec celles d’autres collaborateurs et en s’inspirant de l’environnement qui l’entoure, peut rendre meilleure la structure de l’entreprise. C’est ainsi que l’importance que porte l’innovation au sein du processus créatif a été abordée, une innovation qui doit prendre en compte l’évolution technologique et la réalité du terrain.

« Croire en l’histoire que l’on veut raconter et la construire jusqu’au bout », c’est avec ces mots de Thomas Morel que nous encourageons les futurs designers dans cette voie professionnelle, une voie qui a un bel avenir devant elle.

Nous remercions très chaleureusement les intervenants et le public pour ce bel échange, Ford Europe, ainsi que la Galerie H qui nous a si gentiment accueillis.

No Comments

Post A Comment